28/06/2008

Delta du Mekong

Apres nos quelques jours a Battambang, nous avons fini notre tour du Tonle Sap et sommes repasses brievement par Phnom Penh. De la, nous avons pris la direction du Vietnam a bord d'un slowboat pour descendre le Mekong jusqu'a Chau Doc, petite ville vietnamienne en plein coeur du delta du "fleuve des 9 dragons" comme les Viets l'appellent. Des notre arrivee a la frontiere, nous comprenons que si notre voyage a ete si simple et agreable depuis qu'on est en Asie du Sud Est, il n'en sera pas de meme au Vietnam. Le premier contact avec les Viets est conforme a ce qu'on nous en avait dit : les Viets nous paraissent de suite froids, pas vraiment sympathiques, obsedes par l'ordre et completement psychorigides souvent a la limite du ridicule. C'est le seul pays de tout notre periple ou nos bagages sont passes aux rayons X a la frontiere, hallucinant... Les Viets ont aussi la particularite de ne pas delivrer de visa a la frontiere, si bien qu'il faut effectuer une demande a l'avance, dans notre cas au Cambodge, et qui prend plusieurs jours du fait de l'efficacite legendaire de la bureaucratie communiste. Bien qu'ayant demande et paye pour un visa d'un mois, nous nous retrouvons inexplicablement avec un visa de 15 jours, dont on ignorait jusqu'a l'existence, et qui n'est pas extensible. Notre visa se termine donc le 5 juillet, alors que notre avion pour la Chine decolle d'Hanoi le 15 juillet, il y a comme un petit souci... Il parait qu'en cas de depassement trop long de notre visa, en plus de l'amende evidemment recoltee pour le bien du Parti, on risque d'etre bannis a vie du pays... C'est finalement plus amusant qu'autre chose, y a apres tout assez peu de chances qu'on revienne !
Arrivee au Vietnam en descendant le Mekong
Bref, apres ce passage de frontiere orchestre au moindre detail pres par la vietnamienne responsable de notre bateau (limite si on nous a pas tenus par la main pour aller aux toilettes...), nous sommes finalement arrives a Chau Doc en milieu d'apres midi. La premiere impression negative recue a la frontiere s'est vue confirmee par des tentatives d'arnaques en tout genre, du jamais vu depuis l'Inde ! Nous ne nous sommes donc pas attardes et avons tout de suite pris un minivan bonde en direction de Can Tho, celebre pour ses marches flottants. En chemin nous avons croise une impressionnante colonnes de soldats, pres de 500, marchant en sens inverse sur le bas cote, dont certains armes de lances-roquettes. Ce ne sera pas la derniere fois que l'on aura l'impression que le pays n'est jamais vraiment sorti de la guerre avec les Americains et qu'une partie de l'inconscient collectif se croit toujours menace et attaque par les occidentaux, a la limite de la paranoia. Nous nous sommes egalement rendus compte que les conducteurs de notre minivan profitaient de leurs navettes incessantes pour se preter a un impressionnant traffic de cigarettes venant d'on ne sait ou. Lors de notre bref trajet jusqu'a Can Tho, plus de 1500 euros de cigarettes sont passes dans le minivan, caches dans les moindres recoins, y compris sous les vetements des passeurs, qui paraissaient de fait gonfles comme des bonhommes Michelin, scene pour le moins curieuse... Le delta du Mekong est un veritable dedale de canaux et de rivieres, la plupart issus du gigantesque fleuve qui termine sa course dans la mer de Chine du Sud. C'est aussi la region la plus densement peuplee du pays, on cultive donc ici la moindre parcelle de terre, particulierement fertile du fait des apports sedimentaires du fleuve. Cette region suffit ainsi a elle seule a produire suffisamment de riz pour nourrir le Vietnam tout entier, ainsi qu'un leger surplus destine a l'exportation. Les bateaux etaient jusqu'a peu de temps le principal et quasiment le seul moyen de transport dans cette partie du Vietnam, meme si la construction de routes et l'utilisation de plus en plus repandue de la moto y mettent progressivement un terme. Les marches se trouvaient donc tout naturellement sur l'eau, et il existe encore aujourd'hui quelques marches flottants fourmillant d'activite, localises pour la plupart dans les environs de Can Tho. Nous avons donc loue les services d'un batelier pour nous emmener voir ces marches authentiques a l'aube, au moment ou l'activite est a son maximum. Nous avons commence par le plus grand du delta, le marche de Cai Rang. De gros bateaux mouillent au centre d'un canal, et les vietnamiens viennent faire leurs courses dans leurs petites pirogues. Certains bateaux exhibent la marchandise qu'ils vendent au sommet de longs piquets en bois, pour que les acheteurs puissent trouver plus facilement ce qu'ils cherchent. Ces marches ne manquent pas de couleurs et donnent l'occasion de faire de superbes photos !
Depart de Can Tho a l'aube Le marche flottant de Cai Rang
Apres une petite pause pour visiter une fabrique de galettes de riz, enormement utilisees au Vietnam, notamment pour enrober les celebres nems, nous avons pris la direction d'un autre marche flottant, celui de Phong Dien, moins grand et plus tranquille. Nous y sommes restes un bon moment a observer l'activite sur la riviere, en degustant un ananas fraichement decoupe par notre batelier.
Fabrique de galettes de riz Marche flottant de Phong Dien
Nous sommes ensuite tranquillement rentres a Can Tho, le long de petits canaux bordes de cocotiers et de jardins fruitiers. De la, nous avons tout de suite enchaine avec un minivan pour Vinh Long, une autre ville du delta a mi chemin en direction de Saigon. Arrives a Vinh Long, nous avons passe pres de 2 heures a negocier un bateau pour nous rendre dans une petite auberge situee sur une ile au milieu du fleuve, ou nous comptions passer la nuit. Il faut decidement du temps ici pour dejouer les tentatives d'arnaques et repousser les voleurs et autres rabatteurs... Un gentil couple de vietnamiens assez ages a finalement accepte de nous emmener pour une somme raisonnable, et nous avons pu passer la nuit dans ce qu'on appelle un homestay, petite pension dont les proprietaires n'ont pas pour activite principale le tourisme, en l'occurence il s'agissait la d'une propriete de jardins fruitiers. Nous avons eu droit a un delicieux repas de cuisine typique du delta, a base de poisson, de fruits et legumes. Le lendemain matin, nous avons de nouveau loue les services d'un batelier pour nous amener au marche flottant de Cai Be, superbement domine par la cathedrale du village.
Marche flottant de Cai Be Cathedrale de Cai Be
Nous avons ensuite pris le chemin du retour vers Vinh Long, a nouveau a travers de superbes canaux bordes de cocotiers. Nous avons fait un bref arret dans un autre homestay, histoire de deguster quelques fruits et gouter le vin de serpent, sorte de liqueur obtenue en faisant macerer un grand serpent dans de la gnole... plutot fort et assez etrange ! De Vinh Long, un dernier trajet de minibus nous a amenes a Ho Chi Minh City, que tout le monde appelle encore Saigon.
Retour a Vinh Long le long de superbes canaux

3 commentaires:

Perrine a dit…

superbes photos !

Mum a dit…

Très jolis les marchés flottants, c'est quelque chose que j'aimerais bien voir ! Bonne remontée sur le Nord Vietnam. BIZ

Anonyme a dit…

D'après les photos, nous reconnaissons bien le Vietnam ...

Bon séjour.

Marie-Noëlle et Jean-Paul